Sélectionner une page
Retour

L’indicateur de choc recours à la RFID

La technologie RFID alliée avec un indicateur de choc

La technologie RFID permet d’améliorer les processus de suivi des stocks dans les chaînes d’approvisionnement et de limiter ainsi les interventions manuelles.

Les indicateurs de choc ShockWatch identifient les chocs anormaux lors du transport ou du stockage de marchandise (chutes sur le sol ou manipulations brutales).

Tilt-Import propose l’indicateur ShockWatch RFID qui associe des capacités de détection de choc et de traçabilité via la technologie d’identification par radiofréquence (RFID).

Couverture magazine indicateur de choc RFID ShockWatch
indicateur de choc RFID Spotsee

Indicateur de choc RFID ShockWatch

L’indicateur ShockWatch RFID s’installe à l’extérieur ou à l’intérieur d’un emballage. Lorsque la marchandise emballée subit un choc anormal, le voyant rouge se déclenche et laisse une marque visible et irréversible qui permet de constater le choc.

L’intégration de la technologie RFID à l’indicateur permet, via l’architecture RFID déployée, de remonter les informations instantanément à un système de surveillance centralisé.

Ces indicateurs de choc à usage uniques sont particulièrement destinées aux entreprises déjà équipées en interne d’une infrastructure RFID. Ainsi, tout au long de la chaîne logistique, les produits qui subissent un choc anormal sont immédiatement détectés et peuvent être mis de côté afin de procéder aux vérifications appropriées.

Les indicateurs ShockWatch RFID sont disponibles en sept sensibilités de choc allant de 5G à 75G. Un abaque permet de sélectionner le modèle adéquat selon le poids et le volume de votre colis.

Source :  Jautomatise – N° 142 – revue de juillet / août 2022  

Publié le 07 octobre 2022
Choc & vibration