Accueil / Choc et vibration / Enregistreurs de choc / Enregistreur de choc ShockLog 248

Produits

Enregistreur de choc ShockLog 248

Product Description

Enregistreur de choc Shocklog 298, l’enregistreur électronique pour un suivi des chocs efficace

Tout comme l’enregistreur de choc Shocklog 298, l’enregistreur de choc Shocklog 248 fait partie des derniers-né de la gamme SHOCKLOG. C’est un enregistreur de choc à coût réduit qui a été pensé pour contrôler de manière systématique ou occasionnelle les expéditions de matériel onéreux.

D’une autonomie de 12 mois, c’est un véritable petit laboratoire embarqué qui mémorise la date, l’heure et l’intensité de 155 000 événements chocs sur les trois axes en détaillant la forme complète de la courbe pour les 15 plus importants.

 

Comment fonctionne le ShockLog 248 ?

Un seuil d’alarme programmable vous permet visuellement via une LED lumineuse de savoir lors du transport ou dès la réception du colis si un seuil critique a été dépassé et s’il faut immédiatement émettre des réserves. (Art L133-3 du code de commerce).

La programmation (seuil de réveil, échantillonnage des courbes, alarme…) et la récupération des données se fait sur PC, via un logiciel installé sous Windows.

Clés iButton, les petites clés intelligentes du ShockLog 248

La clé iButton est munie d’une puissante mémoire informatique permet à tout moment de programmer ou prélever sur le terrain les informations enregistrées. Un simple contact de quelques secondes suffit. Cette clé peut alors être expédiée par courrier et décodée dans un bureau avec le logiciel adéquat.

Trois accéléromètres piézoélectriques combinés à un système peu consommateur d’énergie lui confèrent l’autonomie la plus importante du marché (18 mois) pour ce type d’appareil.

Cinq choix de filtres haute fréquence permettent de n’enregistrer que les chocs importants en écartant les accélérations dues à des résonances non significatives. Un calcul du GRMS a été intégré afin d’analyser les vibrations récurrentes du transport.

Sa spécificité réside dans les deux modes d’enregistrement des chocs. Il est le seul à enregistrer simultanément dans le même appareil les pics en G (fonction sismographe) qui permettent de distinguer toutes les phases du transport (sans risque de saturer la mémoire) et la forme détaillée de la courbe (fonction laboratoire) pour les chocs les plus importants.

image des clés ibutton de enregistreur de choc shocklog 298
Les clés iButton

Pourquoi choisir l’enregistreur d’accélération ShockLog 248 ?

Cet enregistreur de suivi des chocs est l’outil idéal pour contrôler la qualité d’un emballage, choisir entre différents circuits logistiques, identifier les responsables d’un sinistre, diminuer les coûts liés à la casse, etc…

  • Chaque accéléromètre est interrogé 4096 fois par seconde sur chacun des 3 axes. Toutes ces valeurs sont mémorisées dans un « buffer » et au bout d’un laps de temps prédéterminé dans la configuration de l’appareil (SLOTS de 10 secondes, 1 minute…) le ShockLog 298 mémorise les six accélérations les plus importantes constatées pendant cette période, leur direction (haut/bas, gauche/droite, avant/arrière), le moment exact pendant lequel elles sont apparues et passe à la période suivante. On peut ainsi suivre toutes les accélérations rencontrées pendant un cycle transport qui peut aller de quelques heures à plusieurs années.
  • Le risque de saturer la mémoire est écarté car il n’enregistre que les données maxis par période On sait donc à l’avance quand cette mémoire SLOTS sera pleine et on évite les mauvaises surprises. On obtient alors un graphique tel que le ferait un « sismographe » qui marque avec un stylet sur du papier millimétré les valeurs Maxi.
  • En parallèle, au-delà d’un certain seuil d’accélération « critique » que vous programmez, il mémorise la forme entière de la courbe sinusoïdale. Cela vous donne alors la durée des chocs les plus significatifs, la fréquence associée, l’énergie du choc, …
  • Enfin, ces informations sont utiles pour des ingénieurs qui veulent exporter sous Excel les données et pour traiter ces informations sur des logiciels comme Mat-Lab ou autres.

Découvrez la gamme SHOCKLOG, des enregistreurs de choc de haute précision

Afin de bien cerner toutes les contraintes transports susceptibles d’endommager vos produits, cet enregistreur de choc est muni également d’une option température, humidité, pression et inclinaison.

  • Sonde HT : Permet d’enregistrer l’humidité et la température externe
  • Sonde HPT : Permet d’enregistrer l’humidité, la pression et la température externe
  • Tilt n Roll : Permet au ShockLog d’enregistrer les inclinaisons (inclinomètre)
  • Modèle RF : Permet un prélèvement des données sans fil par radiofréquence
  • Modèle GPS : Permet d’assurer un suivi géographique du transport par GPS

Les produits de la gamme d’enregistreurs de choc SHOCKLOG ont des fonctions communes :

  • Accéléromètres piézoélectriques triaxiaux
  • Conception en un bloc, pas de câbles ni de prises
  • Alarmes paramétrable et notification visuelle (alarmes LED)
  • Niveau d’éveil paramétrable pour optimiser l’autonomie
  • Conforme à la norme IP67

Pour quelles applications est adapté l’enregistreur de choc électronique ShockLog 248 ?

Le ShockLog 248 est adapté pour les applications suivantes : Gros transformateurs électriques – Matériel spatial – Matériel nucléaire – Matériel militaire – Matériel médical – Matériel Industriel pointu

Spécifications techniques
Température de fonctionnement
-40°C à +85°C
Dimensions
84 mm x 84 mm x 55 mm
Poids
445 g (sans la pile)
Piles
1 x 3.6V lithium (autonomie 12 mois)
1 x 1.5V lithium (autonomie 1 mois)
Matériau du boîtier
Aluminium
Gamme d’accélération
+/-10G, +/-30G, +/-100G
Seuil de réveil (% de l’échelle de mesure)
5-95%
Temps de réveil
0,25ms
Seuil d’alerte et d’alarme (% de l’échelle de mesure)
5-95%
Option de fréquence de coupure (programmable)
40Hz, 90Hz, ou 250Hz

UNE QUESTION ? BESOIN D'INFORMATION ?

Nous sommes là pour répondre à vos besoins